Camille

Portrait d'un·e artiste en transition


2017
Documentaire radiophonique
48'
Français

Camille. Pour raconter son histoire au mieux, mieux vaut s'exprimer en « Je ».
La troisième personne pose toujours des problèmes d'accords.


À force d'écriture, de performance, de costume, de maquillage et de journal intime, je cherchais à définir cette troisième personne unique, à devenir, en devenir. L'inaccessible étoile !

Puis j’ai réalisé que le genre de l'accord n’était ni binaire, ni polaire. Les genres, multiples, se bousculent et nous bousculent. C'est ce qui m'a permis d'avancer, et de finalement me mettre en « Je », plutôt qu'en « il » ou en « elle ».

 

Une réalisation Carine Demange, avec les mots de Camille Pier
Monté par Carine Demange et Magali Schuermans, mixé par Mathieu Cox.
Textes et musiques de Camille Pier, Lucius Fhyleomerras, Le Collectif du Lion, La Belgian Pride 2016. Illustration de Carl Roosens.
Produit par l’asbl Athanor production en 2017.

Avec le soutien du FACR de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la COCOF.
Merci à toute l’équipe du projet pour son soutien moral et financier, ainsi qu’à Aline, Suvi, Yves, Lenka, Paola, Moniek, Soizic, Radio Campus Bruxelles, 48FM et Genres Pluriels.


L'iris que je ne puis farder.
Mémoire ? Morceaux choisis. Mon âme est fragmentaire.
Entre la naissance et la mort, le bien et le mal, entre les temps du verbe,
mon corps me sert de transition.
Claude Cahun in Aveux non avenus (1930)